Adoption du Pacte régional pour une alimentation durable en Occitanie

Lors de l’Assemblée plénière de ce 20 décembre 2018, René Moreno est intervenu pour défendre le Pacte régional pour une alimentation durable en Occitanie sur lequel les Conseillers régionaux étaient amenés à se prononcer. Ce pacte est le fruit d’une démarche inédite qui a débuté par la volonté de la Présidente, Carole Delga, et de la majorité régionale de faire de l’alimentation la grande cause régionale de l’année 2018.

 

Dès lors, les élus ont décliné toute une série d’actions pour consulter les citoyens, les consommateurs ainsi que des « experts » de l’alimentation qu’ils soient du domaine scientifique, du secteur de la santé, des représentants du monde agricole, des parents d’élèves ou des membres de la filière agro-alimentaire. A deux reprises, une consultation directe aura été proposée aux habitants d’Occitanie afin de connaître leurs habitudes alimentaires, de préciser leurs attentes et de définir les priorités du plan soumis à l’Assemblée régionale. Plus de 100 000 réponses auront été obtenues.

 

Ce plan, vient rappeler l’importance de l’agriculture, de la viticulture, de l’agro-alimentaire et de l’alimentation dans notre Région. Elles sont des vecteurs économiques, des facteurs pour l’attractivité de notre territoire régional ainsi que des atouts dans différents domaines comme la construction de la citoyenneté, la préservation de l’environnement et la santé.

 

Pour répondre à cette importance et aux enjeux qui en découlent, l’Assemblée plénière a adopté un pacte se déclinant en 10 actions phares consolidées par 6 orientations stratégiques.

 

Elles prennent en compte :

  • la valorisation du patrimoine alimentaire régional, des savoir-faire et des produits locaux au travers notamment de la distribution alimentaire,
  • la structuration des filières alimentaires durables en misant sur la transition agro-écologique, la qualité des produits, le bio, le bien-être animal et une centrale régionale alimentaire,
  • la formation des consciences alimentaires tant celles des producteurs que celles des consommateurs,
  • la solidarité et la citoyenneté car le bien-manger et la santé ne peuvent pas être réservés à quelques-uns, car l’éducation au goût peut se faire à tous les âges et en particulier dans les lycées,
  • la transition écologique qui doit permettre l’évolution de nos modes de production et de consommation,
  • Et, l’avenir car notre Histoire et la place qu’occupe l’alimentation dans celle-ci nous invitent à rester une terre d’inventivité et d’innovation.

 

Pour y contribuer, l’alimentation demeurera une grande cause régionale à laquelle la collectivité régionale consacrera 5 millions d’euros supplémentaires, comme cela a été souhaité dans les réponses apportées aux consultations citoyennes.

 

Pour aller plus loin sur le site de la Région

L'actualité

De graves craintes pour notre système éducatif

La politique éducative menée en 2018 par le ministre Jean-Michel Blanquer est restée marquée du sceau de la communication à outrance avec un « ruissellement » de rapports, de textes, d’évaluations qui auront toute l’année inondé les médias. L’année 2019 sera cruciale pour notre Ecole.

Lire +
photoformation

Emploi : la Région Occitanie renforce la formation à distance et lance le plan « Me Former plutôt que licencier »

Afin de permettre à tous les demandeurs d’emploi d’Occitanie de continuer à se former malgré les mesures de restriction mises en place pour enrayer l’épidémie de Covid-19, la Région renforce la formation à distance et l’ouvre à d’autres Régions françaises pour qu’elles puissent en faire bénéficier leurs stagiaires. Dans le même temps, la Région Occitanie

Lire +
Fermer le menu