Carole Delga : « Stop aux tripatouillages électoraux, nous devons former un pack pour l’économie et le climat »

« Je suis scandalisée par les discussions persistantes sur le report des élections régionales et départementales prévues en mars 2021. »

« Le temps n’est pas aux tripatouillages électoraux : il est à la mobilisation de tous les acteurs publics et privés pour relancer l’économie, enclencher la nécessaire transition écologique et protéger les salariés du pays face à la crise qui vient, alors que chaque jour, des annonces conséquentes de plans sociaux ont lieu. 

Le pouvoir en place vient de subir une nouvelle défaite électorale lors des élections municipales. Les Français ont clairement exprimé leur volonté de changement et ont manifesté leur colère face à une politique qui ne prend pas en compte leurs préoccupations, notamment l’emploi, le pouvoir d’achat, l’environnement. Nous l’avons vu durant la crise sanitaire : les territoires sont aptes à prendre en main ce changement de modèle de société qui est indispensable. 

Cette idée de report a en fait un but caché : la concentration des pouvoirs par un vote juste après les présidentielles. On a vu ce qu’a donné l’inversion du calendrier des législatives qui aura été une mauvaise réforme : l’élection présidentielle a cannibalisé toutes les autres élections et de fait uniformisé les majorités politiques qui, faute de confrontation d’idées, accumulent des lois descendantes et verticales, loin des réalités du terrain. Pis, cette façon de faire entraine une abstention toujours plus massive. Notre pays a besoin de retrouver un souffle démocratique et c’est même une des conditions de son redressement : il le trouvera par une plus grande place donnée à la participation de tous et à la prise en compte de la diversité des opinions, notamment celle des citoyens et des élus locaux. 

Pour faire face à cette crise, il est temps de respecter les territoires : une fois de plus, quinze mois après son discours avant le Grand Débat National consécutif à la crise des Gilets Jaunes, le Président de la République a évoqué une grande réforme de la décentralisation. Déjà 15 mois de perdus, et donc bientôt 15 mois de plus sur ce sujet ? La vraie question, ce n’est pas le report des élections, c’est l’interaction à imaginer entre l’Etat et les collectivités, notre capacité collective à répondre, en proximité, aux attentes des Français. Oui, nous ne pouvons pas continuer ainsi, j’en suis convaincue, mais cela doit se faire en toute transparence et sans tripatouillages. »

L'actualité

La Carte Jeune Région

Étendue sur l’ensemble du territoire depuis 2017, la Carte Jeune Région est aujourd’hui l’outil incontournable pour l’ensemble des lycéen.nes et apprenti.es de la région qui font leur rentrée.

Lire +
Fermer le menu