• suivez nous sur
  •  
  • Accueil
  • Convention TER, la SNCF n’est pas au rendez-vous !

Convention TER, la SNCF n’est pas au rendez-vous !

Voilà un an que les élus de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée ont signé la convention TER 2018-2025 avec la SNCF, démarche engagée suite à la grande concertation des Etats généraux du Rail et de l’Intermodalité, plus vaste concertation régionale jamais organisée sur la mobilité en France. Cette démarche avait permis de fonder le nouveau Service Public régional des transports, LIO.

A l’heure où de très nombreuses Régions revoient à la baisse leurs engagements, nous continuons à porter de fortes ambitions pour les trains du quotidien et la grande vitesse avec ce financement à hauteur de 2,5 Milliards d’euros (hors investissement). Nous en sommes convaincus, ces investissements sont essentiels pour l’avenir de l’Occitanie !

 

Cette convention qui repose sur une offre plus importante, une meilleure desserte, une amélioration significative de la qualité de service et des tarifs plus attractifs permet notamment de proposer une augmentation de l’offre de transport de l’ordre de 40% sur l’ensemble du réseau ferroviaire régional.

 

Dans une période d’incertitude sur l’avenir des trains en région, nous nous sommes engagés pour un service public de proximité, efficace, accessible et innovant, en d’autres mots, nous avons demandé plus et mieux à la SNCF !

 

Un an après, l’heure est premier bilan et un constat s’impose, la SNCF n’est malheureusement pas au rendez-vous des engagements contractuels. La situation ne fait que se dégrader de jours en jours alors que la Région Occitanie a mis d’importants moyens pour que la situation s’améliore. Résultat, la ponctualité n’est pas au rendez-vous avec des conséquences importantes pour les usagers au quotidien. De plus les usagers souffrent trop souvent d’une information absente ou insuffisante en cas de perturbation.

 

C’est dans ces conditions de qualité de service déplorable que Carole DELGA a sommé SNCF Mobilité de respecter sa part du contrat, de faire preuve d’efficacité et de réagir vite ! Dans ce contexte, Carole DELGA a d’ailleurs fait le choix d’une mesure inédite de redistribution d’une partie des pénalités dues par la SNCF directement aux usagers avec la gratuité d’1 mois d’abonnement TER.

 

Malgré ces investissements massifs mis en place par notre collectivité, certains de nos concitoyens restent dans l’obligation de se déplacer via les mobilités individuelles. C’est pourquoi nous avons souhaité accompagner les évolutions des moyens de transports individuels au quotidien, notamment pour leurs trajets pendulaires domicile-travail.

 

Parce que la priorité de la Région est d’accompagner une meilleure mobilité et d’agir sur le pouvoir d’achat des habitants, nous avons lancé l’éco-chèque mobilité. Cette démarche, qui s’inscrit dans nos objectifs de première région d’Europe à énergie positive, doit permettre d’accélérer la conversion du parc automobile électrique et encourager l’utilisation de vélo électrique.

 

Parce que leurs coûts est aujourd’hui un frein, nous faisons le choix de donner un coup de pouce aux ménages avec cette aide sous condition de ressources pouvant aller jusqu’à 2000 euros pour l’achat d’une voiture électrique d’occasion.

 

Eco-chèque mobilité, logement, Carte jeune, Carte Transport Scolaire, aide de 500 euros pour le passage du permis de conduire pour les apprenti-e-s, la Région Occitanie agit dans l’intérêt de ses habitants depuis le début du mandat et continuera avec Carole DELGA à mener une politique ambitieuse et solidaire pour soutenir le pouvoir d’achat de ses habitants.

Christian ASSAF

Président du Groupe Socialiste, Républicain et Citoyen  

Newsletter

logo GSRC

Site de Toulouse:

Hôtel de Région Toulouse
22, boulevard du Maréchal-Juin
31406 Toulouse Cedex 9

Site de Montpellier :

Hôtel de Région de Montpellier
201 avenue de la Pompignane
34064 Montpellier cedex 02