• suivez nous sur
  •  
  • Accueil
  • Le budget 2019 de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée adopté

Le budget 2019 de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée adopté

Lors de l’Assemblée Plénière du 20 décembre 2018, au nom du groupe Socialiste, Républicain et Citoyen, Christian ASSAF a appelé ses collègues Conseillers régionaux à voter le budget 2019 de la collectivité régionale. Dans son intervention, il a souhaité revenir sur une partie des mesures qui, depuis 2016, répondent à certaines des aspirations exprimées par les Françaises et les Français en cette fin d’année.

Évoquant la question sociale et le pouvoir d’achat, il a défendu la Carte Jeunes qui regroupe de nombreuses aides accordées aux élèves et à leurs familles, dont celle de la gratuité des livres scolaires. Il a aussi cité des exemples comme le soutien accordé pour la réalisation de logements étudiants ou le « Pass Mutuelle » dédié aux étudiants. Il a également décliné la politique de la Région faveur de la réussite scolaire, de la formation et de l’apprentissage. Cela passe notamment par construction de nouveaux établissements, la rénovation et la maintenance d’anciens équipements tout comme l’accompagnement de l’évolution des outils pédagogiques.

Concernant l’indispensable proximité et la nécessaire égalité territoriale, il a défendu l’engagement de la Région auprès de 55 territoires de projet, les contrats territoriaux et les mesures qui viennent les compléter. Il a notamment cité comme exemple l’action forte de la Région pour soutenir la création de centres et de maisons de santé ou celle menée dans le cadre des politiques « Bourg Centre ».

Enfin sur les mobilités et les dessertes territoriales, il a rappelé que la Région mettait tout en œuvre pour améliorer l’offre, moderniser le réseau et les équipements ainsi qu’accroître les possibilités de circulation. Il a également cité la nouvelle gamme tarifaire appliquée à l’offre ferroviaire car au total, ce sont 2,5 millions de billets T.E.R à petit prix et c’est sur chaque billet T.E.R 75% de la part régionale prise en charge. Il a aussi rappelé que la Région avait désormais une compétence dans la gestion des lignes départementales de transport routier et que concernant le transport scolaire, la majorité régionale avait fait le choix d’en plafonner le coût afin de ne pas grever davantage le budget des familles.

Si la collectivité régionale peut faire ces choix et les assumer, c’est qu’elle est gérée sainement comme le démontre l’autofinancement en hausse, l’emprunt d’équilibre en baisse et le fait qu’elle demeure la Région de France qui investit le plus par habitant.

Elle peut également faire ces choix car son budget est une « arme » pour le développement du territoire régional. En effet,  il mise sur son identité, son attractivité et sa modernité. Il accompagne les entreprises et met en valeur les atouts régionaux. Il investit dans la recherche, dans des secteurs d’avenir et dans l’économie de proximité.

Concluant, il a appelé l’État à mieux considérer l’échelon local en lui donnant plus de moyens pour agir, qu’ils soient financiers et juridiques, en ne se contentant pas de déclarations mais en posant des actes et en arrêtant de restreindre toujours plus ses capacités d’action, comme cela est le cas avec la baisse des dotations qui continuent.

 

Newsletter

logo GSRC

Site de Toulouse:

Hôtel de Région Toulouse
22, boulevard du Maréchal-Juin
31406 Toulouse Cedex 9

Site de Montpellier :

Hôtel de Région de Montpellier
201 avenue de la Pompignane
34064 Montpellier cedex 02