• suivez nous sur
  •  
  • Accueil
  • Quand le Rassemblement National fait front contre Aqua Domitia au détriment de notre territoire, de ses habitants et de son attractivité

Quand le Rassemblement National fait front contre Aqua Domitia au détriment de notre territoire, de ses habitants et de son attractivité

Etrange vote que celui des élus du Rassemblement National (ex. Front National) lors de la Commission Permanente du Conseil régional Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, réunie ce 20 juillet 2018 à Montpellier.

Alors que les élus régionaux étaient appelés à délibérer sur les travaux d’interconnexion des maillons Nord Gardiole et Biterrois du réseau Aqua Domitia afin de conjuguer les ressources Rhône et Orb et d’approvisionner en eau les territoires de Thau et du Biterrois, les élus frontistes ont fait le choix de voter contre. 

Un tel choix est aberrant car ce projet, engageant tout de même la collectivité régionale pour
29 250 000 euros (sur un projet de 65 millions d’euros), doit directement profiter à l’agriculture, à la viticulture et à ces territoires.

Comment faire preuve d’une telle déconnexion avec les réalités territoriales et les enjeux économiques et écologiques ? Comment faire si peu de cas de l’avenir des agriculteurs et des viticulteurs qui font l’identité, la richesse et la spécificité de notre Région ?

A ces questions, une seule réponse est possible : ces élus du Rassemblement National préfèrent faire passer la politique politicienne avant les enjeux territoriaux et l’avenir des femmes et des hommes qui cultivent et font vivre nos terres. ​

Christian ASSAF
Président du groupe
Socialiste, Républicain et Citoyen

 

Newsletter

logo GSRC

Site de Toulouse:

Hôtel de Région Toulouse
22, boulevard du Maréchal-Juin
31406 Toulouse Cedex 9

Site de Montpellier :

Hôtel de Région de Montpellier
201 avenue de la Pompignane
34064 Montpellier cedex 02