Budget et Pacte Verts : une transformation en actes de notre modèle de société

Souhaitant apporter toute la transparence possible à son engagement en faveur de la transition climatique, la Région Occitanie est la première de France à mettre en place dès son budget 2021, une classification rigoureuse de ses dépenses afin d’en évaluer l’impact sur le climat.

En étroite collaboration avec l’Institute for Climate Economics, structure spécialisée fondée par la Banque des Territoires et l’Agence Française de Développement, et s’appuyant sur sa méthode d’évaluation, la Région Occitanie a classé l’ensemble de ses dépenses en 4 catégories :

Très favorable, soit 16,2 % du budget : dépenses d’investissement, les secteurs de la rénovation énergétique des bâtiments et des infrastructures ferroviaires.

Favorable, soit 9,6% : financements qui concourent indirectement à l’efficacité énergétique, en créant un écosystème favorable au climat, tels que le développement des circuits courts et d’aide aux commerces de proximité, le soutien à l’éducation à l’environnement et au développement durable …

Défavorable, soit 4,4 % du budget : actions carbonées, tels que le transport aérien et les routes nationales et départementales.

Neutre soit 60,8 % du budget : il est logique que la majorité des dépenses régionales n’aient aucun impact sur le climat. En effet, les aides aux secteurs sportif et culturel, les mesures de solidarité et de lutte contre les discriminations par exemple, n’influent pas sur la situation environnementale.

Une part du budget (8,9 %) reste encore à définir, en fonction de la stabilisation des critères par l’Institute for Climate Economics, notamment les dépenses en matière de formation professionnelle. L’objectif est d’améliorer, chaque année, l’impact Climat du budget régional en augmentant la part des dépenses favorables et très favorables en cohérence avec la stratégie « Région à énergie positive ».

Dès 2016, la Région Occitanie a pris un important virage écologique en se fixant pour objectif d’être la première région à énergie positive d’Europe. Un plan d’actions a été mis en place, structuré autour du développement de la production d’énergies renouvelables – hydrogène vert, éolien en mer, photovoltaïque – et la réduction des consommations énergétiques. La Région s’attache à apporter des solutions concrètes d’accompagnement aux habitants (éco-chèque logement et mobilité notamment), aux entreprises et a mis en oeuvre d’ambitieux projets tels que le plan hydrogène vert ou la création du port de la transition énergétique à Port La Nouvelle.

Tous les secteurs d’intervention de la Région Occitanie ont été passés au crible pour proposer des mesures concrètes favorisant une transition écologique incitative et utile aux habitants. Accompagnement des producteurs vers le bio, rénovation énergétique des habitations et des lycées, électrification des quais du port de Sète, soutien aux initiatives associatives, accompagnement des communes et des intercommunalités dans leurs aménagements, déploiement du réseau ferroviaire et de transports collectifs à des prix très attractifs… Autant de mesures prises pour garantir à la fois un gain de pouvoir d’achat aux habitants et la création de milliers d’emplois.

« Pour concilier écologie et économie, la Région Occitanieporte pour cela un ambitieux projet : le Pacte Vert. »

 Pour aller encore plus loin et donner un nouveau souffle à son action, la Région a adopté en novembre dernier son Pacte Vert, après plusieurs mois de concertation et la mobilisation de 100 citoyens tirés au sort dans le cadre de la Convention citoyenne pour l’Occitanie. Ce Pacte Vert propose de nouvelles mesures telles que l’éco-chèque réparation, la mise en place d’un réseau de fret intrarégional par les cars et trains régionaux, l’accompagnement des structures culturelles pour le renouvellement de leur matériel d’éclairage, le développement de nouvelles formations aux métiers environnementaux, le développement des circuits-courts ou encore l’objectif zéro déchets à l’horizon 2030.

Le Pacte Vert est également un engagement de la Région à agir pour lever les déterminismes sociaux. De nombreuses mesures seront adoptées pour permettre à tous les habitants de bénéficier des mêmes chances. Cela passe par l’aide à la mobilité des demandeurs d’emploi, le soutien à la recherche de stage de 3ème, le développement de l’accès aux soins dans les secteurs ruraux et l’amélioration des conditions d’exercice des aides-soignants, l’offre d’activités sportives gratuites aux jeunes des familles les plus défavorisées ou encore la garantie de l’accès de tous au numérique

Ce Pacte Vert et les actions qui en découlent n’ont pu voir le jour sans une très large concertation des habitants. Il a été nourri des rencontres réalisées sur le territoire lors des rendez-vous La Région est à vous, des projets présentés à l’occasion des 35 budgets participatifs, des 100 000 contributions au plan alimentation et bien sûr des débats de la Convention citoyenne pour l’Occitanie et des résultats de la Votation citoyenne.

Avec près de 2 Mds€ consacrés au Pacte Vert dans le budget régional, la Région tient ses engagements auprès des citoyens.

L'actualité

Face aux violences, la Région vous protège 

Face à la recrudescence des violences, à la montée du radicalisme et à la persistance des inégalités femmes / hommes, les élus régionaux ont adopté le plan de renforcement de la sécurité dans les lycées, à bord des transports régionaux et dans les gares.

Lire +

Réforme de l’apprentissage : 3 questions à Emmanuelle Gazel

Le Premier ministre a présenté le projet de réforme de l’apprentissage le mois dernier. Enjeux, conséquences… nous revenons sur les principaux points de la réforme avec Emmanuelle GAZEL, Vice-présidente de la Région Occitanie en charge de l’emploi, de la formation professionnelle et de l’apprentissage.

Lire +