Région à énergie positive : avancement du plan régional pour le développement de l’hydrogène vert

Face à l’urgence climatique, l’hydrogène décarboné, ouvre de nouvelles perspectives pour diminuer les émissions de gaz à effet de serre, tout en contribuant à développer une nouvelle filière industrielle, compétitive et créatrice d’emplois. C’est pourquoi la Région Occitanie s’est dotée en juin 2019 d’un plan régional pour le développement de l’hydrogène vert. Lors de la Commission Permanente, les élus régionaux ont approuvé l’accélération du déploiement à grande échelle de solutions hydrogène vert leur permettant de devenir compétitives, et d’assurer ainsi le leadership de la Région Occitanie, tant au niveau national qu’européen.

Ce plan régional doté de 150 millions d’euros sur la période 2019-2030 permettra de générer 1 Mds € d’investissement, pour les premiers déploiements industriels de l’hydrogène.

Ce plan comprend 4 axes d’intervention et 11 mesures, pour une vision intégrée de la filière, de la production aux usages en passant par la distribution.

Pour atteindre ces objectifs, l’ensemble des politiques sectorielles concernées sont mobilisées (Transition énergétique, Développement économique, Formation professionnelle, Recherche et Enseignement supérieur, Mobilité /Transport, Mer, Relations européennes et internationales…), ainsi que les agences AREC et AD’OCC, et Occitanie Europe à Bruxelles.

Moins de deux ans après son approbation, plus de 93 M€ ont été mobilisés par la Région Occitanie, dont 52 M€ sur le Train H2, pour la mise en œuvre des différentes actions relevant du plan. Cette mobilisation est unique en France, et témoigne de notre ambition de réussir le pari de l’hydrogène vert, pour une économie régionale, innovante, compétitive et décarbonée.

 

AXE 1 : SOUTENIR LES PROJETS DE PRODUCTION D’HYDROGENE, DE STOCKAGE ET DE DISTRIBUTION

Le développement de l’hydrogène passe nécessairement par le soutien à des moyens de production H2 vert, de stockage et de distribution, mais aussi au soutien de la recherche. Plusieurs projets sont en cours de développement en Occitanie, accompagnés par la Région.

  • Port-La-Nouvelle, port de la transition énergétique
  • Projet Hyd’Occ, usine de production d’hydrogène à Port-la-Nouvelle
  • Projets HYPORT (L’objectif sur l’aéroport de Toulouse-Blagnac est de constituer une flotte de véhicules hydrogène, comptant 180 véhicules légers et 7 bus.)
  • Projet GENVIA, pour la fabrication d’électrolyseurs sur le site de Cameron à Béziers
  • Un centre d’essai à Francazal- « Techno campus Hydrogène »

 

AXE 2 : SOUTENIR LES USAGES DE L’HYDROGENE

 Soutenir l’acquisition de véhicules hydrogène à usage professionnel (avec notamment la mise en place d’un dispositif pour soutenir à la fois l’acquisition de véhicule à motorisation hydrogène ou un véhicule embarquant une unité de puissance auxiliaire utilisant l’hydrogène, comme les groupes frigorifiques & de l’éco-chèque Mobilité)

  • Favoriser le déploiement des autocars hydrogène (expérimentation menée dans le cadre du Service Public Régional des Transports liO)
  • Assurer la réussite du Train H2 (projet pilote de train à hydrogène, de 2020 à 2028, visant à financer l’acquisition de 3 rames bimode électrique/hydrogène, afin de permettre la circulation de trains “zéro émission locale” sur la ligne (Toulouse) – Montréjeau – Luchon
  • Développer les usages maritimes de l’hydrogène (Projet de barge à hydrogène « Green Harbour » à Sète, Projet de barge fluviale hydrogène porté par la SAS l’Equipage avec l’AREC, Projet de drague à hydrogène « HydrOmer »)
  • Soutenir le développement de l’avion vert hydrogène

 

AXE 3 : SOUTENIR DES ECOSYSTEMES TERRITORIAUX H2 ET MOBILISER LES  CITOYENS

La mobilisation des territoires sur le sujet de l’hydrogène est un axe à privilégier pour des approches intégrées, de production d’H2 vert en lien avec une flotte captive de véhicules, ou d’autres usages.

La Région a lancé en Octobre 2019 l’appel à projets Territoires d’Hydrogène, pour soutenir des écosystèmes territoriaux pour la mobilité hydrogène. L’objectif est de soutenir sur un même territoire la production d’hydrogène vert, la distribution et les usages de mobilité.

Les 5 projets sont lauréats de l’appel à projet et sont accompagnés par la Région :

 Hyport Toulouse

  • Montpellier Horizon Hydrogène
  • OccHyTarn
  • Hyport Tarbes
  • HYD’OCC / ThyrOcc

 

AXE 4 : POSITIONNER L’OCCITANIE COMME REGION LEADER AU NIVEAU EUROPEEN

Le déploiement de véhicules à hydrogène est surtout le fait des pays de l’Europe du nord, de la Suisse et de la Grande Bretagne, avec une tendance générale à se focaliser sur les transports lourds où l’hydrogène est bien plus performant que la batterie.

La Région se mobilise avec ses Agence Ad’Occ et AREC, pour déposer un dossier de candidature auprès de l’Europe dans le cadre de l’appel à projet MIE Transport (Mécanisme pour l’Interconnexion en Europe).

Le projet Corridor H2 vise à former les bases d’un couloir européen nord-sud zéro émission, destiné en premier lieu à la mobilité lourde, en utilisant l’énergie de l’hydrogène produit à partir de sources renouvelables.

Ce projet représente une consommation annuelle de 225 tonnes d’hydrogène vert, et permettra d’éviter la consommation annuelle de 2,6 millions de tonnes de diesel.

 

AXE 5 : ANTICIPER LES BESOINS EN COMPETENCES POUR LES METIERS DE DEMAIN DE L’HYDROGENE VERT

En 2020 une étude prospective a été lancée par la Cité de l’Economie et des Métiers de Demain, HyDeO et ADOCC pour identifier les métiers de l’hydrogène, les besoins en compétences, l’offre de formation et fixer une feuille de route régionale pour la création d’une « école de l’hydrogène vert ».

L’étude a permis de créer une feuille de route en cours de concrétisation qui mobilisera la Cité de l’Economie, AD’OCC, HyDeO, la Direction de l’Emploi et de la formation, la Direction de l’Education et de la Jeunesse, la Direction de la Recherche, du Transfert de technologies et de l’Enseignement supérieur, et quelques acteurs industriels, académiques et institutionnels. 5 actions principales ont été identifiées et sont en cours de réalisation :

  • Créer des task-forces autour de projets industriels régionaux (avec des projets identifiés avec SAFRA, CAMERON-SCHLUMBERGER, BULANE …)
  • Faire connaître les métiers H2 (en développant l’attractivité des métiers H2 par une communication adaptée aux différents publics, afin de susciter des vocations et informer sur le potentiel d’emplois de cette nouvelle filière.
  • « Colorer H2 » les formations existantes (en identifiant les formations existante, en formant les formateurs et enseignants, faire la promotion des formations)
  • Création d’une marque réunissant l’ensemble des acteurs engagés pour le développement des compétences H2, rassemblés autour de la Région Occitanie
  • Création d’un campus régional de l’hydrogène à l’échelle de la Région Occitanie

 

 

L'actualité

La concertation au cœur de nos politiques

La preuve par les actes. C’est un engagement qui se vérifie à chaque étape de la mise en place des politiques portées par la Région Occitanie. Nous plaçons tout d’abord la concertation au cœur de notre méthode. L’alimentation placée comme grande cause régionale en 2018 en est un exemple. Depuis décembre et jusqu’à l’automne prochain,

Lire +